Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mots & maux

Invitation à la réflexion sur des questions profondes


truquer l’altimètre n’est pas le meilleur moyen de sortir un avion d’une zone de turbulence…

Publié par Eco-Tunisie sur 15 Décembre 2012, 11:17am

Catégories : #Actualités économiques

x_3d26014f

 

Sept mois après avoir été dégradée par Standard & Poor's, la Tunisie subit le même sort de la part de Fitch, qui relègue à son tour la Tunisie en catégorie spéculative sept mois après une décision similaire de l'agence de notation, Standard & Poor's.. Fitch Ratings a annoncé le 12 décembre 2012 avoir abaissé la note de la Tunisie en devises étrangères à long terme à BB+ contre BBB- auparavant. La note à long terme en monnaie locale a également été abaissée à 'BBB-' (à partir de BBB). La perspective est négative. 

Fitch souligne que "la transition économique et politique du pays s'avère plus longue et plus difficile que prévu et que les risques associés à ce processus ont donc augmenté".

 

Historique de notation 21011-2012

 

Fitch a maintenu la notation des émissions en devises de la Tunisie à « BBB » en la mettant sous surveillance négative.

 

Fitch Ratings has placed Tunisia's Long-term foreign currency Issuer Default Rating (IDR) of 'BBB' and its Long-term local currency IDR of 'A-' on Rating Watch Negative (RWN). The agency has affirmed the Country Ceiling at 'BBB+' and affirmed the Short-term foreign currency IDR at 'F2'.

http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/documents/Communique_Fitch.pdf

 

Moody’s a dégradé à « Baa3 » la note de la dette souveraine de la Tunisie avec perspective négative.

 

Moody's Investors Service has downgraded to Baa3 from Baa2 the local and foreign currency government bond ratings of the Tunisian government and changed the outlook to negative from stable. Concurrently, Moody's has also downgraded the government's foreign currency bond ceiling to Baa1 from A3, the foreign currency deposit ceiling to Baa3 from Baa2 and the short-term rating to P-3 from P-2. All the other ratings and ceilings are unchanged.

http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/documents/Communique_Moodys.pdf

 

R & I : a abaissé la notation de la Tunisie a « BBB » en la plaçant sous surveillance négative.

 

R&I has downgraded the Foreign Currency Issuer Rating for Tunisia to BBB and placed it on the Rating Monitor with a view to downgrading because the country's political and social stability, which had underpinned the A-rating, has been undermined. R&I will keep a close eye on the impact this turmoil may have on the economy, while following how the political and social situations will develop under the interim government.

http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/documents/Communique_R_I.pdf

 

S&P : a mis sous surveillance négative la notation de la Tunisie avec perspective négative en raison des incertitudes persistantes. La notation de la monnaie locale est révisée à la baisse « BBB+ ».

 

Republic of Tunisia Ratings Put On Watch Negative On Continuing Uncertainty; Local Currency Rating Lowered To 'BBB+'.

 

http://www.bct.gov.tn/bct/siteprod/documents/Communique_S_P.pdf

 

 

Oubliez la démocratie ou l’Etat de droit, le marché fait la loi.

Les agences de notations ont pour vocation d'estimer le risque associé à une entité financière par l'attribution d'une note. Les 3 principales agences de notations son américaines :

- Standard & Poor
- Moody’s
- Fitch Ratings

 Le pouvoir des agences est immense, elles font la pluie et le beau temps.Les marchés leur font une confiance aveugle. L’actualité le prouve au quotidien comme le montre l’explosion des taux d’intérêts consentis à la Grèce liés à la baisse des notes que lui ont attribuée les agences.

Toute entité (entreprise, état,…) qui est amenée à faire des emprunts sur le marché se voit donc attribuer une note sensée caractériser la fiabilité et la capacité de remboursement de cette dernière.
Si la note est maximum soit AAA (triple A), alors l’emprunteur est considéré comme solide et on lui accorde les taux les plus bas.
Ex : la France avec son (actuel) triple A emprunte sur le marché à un taux de 3% environ pour financer son déficit.
Si la note est moins bonne, alors le risque de défaut de paiement est jugé plus élevé et on lui accorde les taux d’intérêts plus élevés pour compenser ce risque (je risque plus donc je gagne plus).
Ex : la Grèce avec son BBB+ emprunte sur le marché à un taux de 6.25% environ. Pour rappel, en 2001 lors de l’entrée de la Grèce dans la zone Euro, sa note était AAA…

Est il normal que des entreprises privées aient indirectement le pouvoir de dicter à des états souverains leur politique budgétaire et par voie de conséquence leur politique sociale ?

Lorsque l'on sait que ce sont des sociétés elles même notées qui financent les agences de notation, on prend immédiatement conscience du conflit d'intérêt (*).

On se souviendra également que la société Enron avait reçu une bonne note jusqu'à 4 jours avant sa faillite.
Lehman Brothers était encore crédité d'un A+ le matin même de sa chute !

(*) Voir l'article du "Canard Enchaîné" du 17/12/2008.

Voici un graphique de suivi, qui représente la notation des États européens par les 3 grandes agences occidentales (Moody’s, Standard&Poor’s, Fitch), en retenant la note minimale des 3 :

 

Notations des Etats par les agences

 

La Chine a créé la sienne, il y a quelques mois : Dagong. Comparons alors ses notes avec celles des 3 grandes agences occidentales, ainsi que de la petite mais trè slucidz agence américaine Egan Jones :

Notations des Etats par les agences

Notations france rating par les agences

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents