Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mots & maux

Invitation à la réflexion sur des questions profondes


Réalités sur le secteur des hydrocarbures (pétrole et gaz) en Tunisie

Publié par Eco-Tunisie sur 31 Juillet 2011, 16:37pm

Catégories : #Mes écrits

Le marché pétrolier est loin de correspondre à un marché libre. Il est influencé par les décisions de l’OPEP, des réserves stratégiques des USA et du cours du dollars américain.

 

L'OPEP cherche à réguler la production et le prix par un effort coordonné de ses pays membres, notamment en instaurant un système de quotas de production. Les membres organisé en cartel de producteurs, se mettent d'accord sur la quantité de pétrole exporté, ce qui influence le prix du marché. On estime que ses États membres possèdent 78,4% des réserves estimées de pétrole et fournissent 43% de la production mondiale de pétrole brut.

 

Les transactions de pétrole se font sur le marché international en dollars américains, le changement de la valeur du dollar par rapport aux monnaies des pays producteurs affecte les décisions de l'OPEP quant à la quantité à produire.

 

Evolution du secteur des hydrocarbures en Tunisie

 

La Tunisie est l'un des premiers pays africain et arabe a promulgué un cadre juridique pour le secteur des hydrocarbures et ce, à travers le Code des Hydrocarbure. La Tunisie compte maintenant plus de 50 sociétés pétrolières et gazières et plus de 50 permis de recherche et d'exploitation onshore et offshore .

 

Les réserves d’hydrocarbures en Tunisie sont estimées à 600 millions de TEP (tonnes équivalent pétrole). Selon le rapport du World Factbook, la Tunisie figure au 54e rang au niveau du classement des pays producteurs de pétrole dans le monde. https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/ts.html

 

BALANCE COMMERCIALE DU SECTEUR ENERGETIQUE 

 

 

bc.jpg

 La lecture de la balance comerciale du secteur montre toutefois un taux de couverture des importations par les exportations de 95% à fin 2009. Cette situation n’est pas tout à fait confortable surtout pour un pays importateur net, étant donné qu’une hausse du prix de baril sur le marché international pose un grand dilèmme; d’un coté le rencherissement des importations du pétrole et de l’autre coté l’augmentation du prix des licences accordées aux IDE. Ce même dilèmme reste valable en cas de baisse des prix ( baisse du coût des importations en valeur mais désinterressement des IDE du moment où le prix sur le marché est en deçà du seuil de rentabilité).

 

Indicateurs clés du secteur (Source: U.S. Energy Information Administration, International Energy Statistics)

 

stat-copie-1.jpg

 

 

crude-oil-2011-copie-1.jpg

 

 

      Tunisie: Production et consommation des hydrocarburescp

 

Capacité de raffinage

raffin-copie-1.jpg

 

Perspectives du scteur

 

Des perspectives très prometteuses, selon l'agence reuters, la société canadienne Dual EX Energy a annoncé une prmière évaluation du permis Bouhajla en Tunisie qui fait ressortir des réserves de plus d’un milliard de barils de pétrole.  D'ailleurs en réaction à cette annonce les actions de la compagnie basée à Calgary au Canada ont grimpé jeudi 24 mars 2011 de 40% à la Bourse de Touronto.

Le lien sur Reuters pour vérifier:

http://www.reuters.com/article/2011/03/24/dualexenergy-idUKL3E7EO2P120110324

 

Prix du pétrôle sur le marché international (historique)

 

crude-oil.png

      Evolution estimée du prix de pétrôle (3 scénaris possibles)

 projec-copie-1.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents