Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mots & maux

Invitation à la réflexion sur des questions profondes


Mon pays va mal

Publié par Eco-Tunisie sur 27 Mai 2012, 09:04am

Catégories : #Economie tunisienne

MON PAYS VA MAL.......

Avec le 14 janvier tout le monde nous applaudit et nous dit "tunisiens restez débout, on est fier de vous" mais sommes nous à l'hauteur? que c'est-il passé depuis.....

Bilan


  1. La campagne de communication pour la saison touristique Destination Tunisie 2012 est en plein. Mais qu'est ce qu'on a fait pour les attirer dans un moment où le Monde est déjà plongé dans le chaos. 
  2. On arrête un journaliste pour avoir mis une femme dénudée dans son journal comme si on cherche à museler la presse et à la faire retomber dans l'autocensure
  3. on réservant un accueil digne d'un roi les pseudo-mufti, semeur de haine entre musulmans dont certains prônent l'excision des femmes, appelant à ne pas écouter la musique, accusant la démocratie de blasphème. Quand je vois l’accueil qui lui a été réservé et le nombre de gens qui l'écoutent et qui le prennent comme modèle, je comprends plus pourquoi Adolf Hitler a pu dire "Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues"
  4. A l’époque de ZABA on qualifie l’opposition desoutien dans le sens où on lui reproche d’avoir cautionné les dépassements de ben ali. Maintenant l’opposition est désunie non pas par divergence d'idéologies mais par une quête sans précédent  du pouvoir.
  5. Les salafistes ont été poursuivi à l’ère Ben Ali, on a cru qu’il avait tort car un régime tortionnaire transgresse les droits de l'homme les plus fondamentaux. A cette ère nouvelle, ils ont été graciés, Dieu merci mais du coup, les salafistes lancent leurs tentacules et sèment les troubles là où ils débarquent.
  6. Les sit-in et les grèves de tout genre ont des fois poussé à l’extrême jusqu'à paralyser un pays en état d'agonie. On est arrivé à une situation où au lieu de combattre le chômage, on en rajoute encore, c’est inadmissible..
  7. Pourquoi limoger le gouverneur de la BCT et laisser le ministre des finances et le ministre conseiller responsable des affaires économiques. Ne sont-ils pas aussi responsables de la gestion économique du pays? 
  8. Si les salafistes n’ont pas fait du grabuge à Jendouba, alors pourquoi personne de cette mouvance n’a démenti ou n’a contesté la version avancée?
  9. S’il n’y a pas de camp d’entrainement, alors où elles ont été préparées les démonstrations de force lors de la rencontre de Kairouan?
  10. Si les forces de police peuvent rétablir l’ordre en 48h, alors pourquoi que nos matchs se jouent encore à huis-clos?
  11. Es-ce que ceux qui participent aux sit-in n’ont pas voté Ennahdha?
  12. Pourquoi les partisans d’Ennahdha continuent à critiquer la presse, alors que les responsables des organes des medias sont nommés par le gouvernement?
  13. Est-ce que Ennahdha va toujours mettre les échecs sur le dos des sit-in et du RCD?
  14. De quelle manière peuvent les critiques de l’opposition empêcher le gouvernement de faire son travail?
  15. Alors on est condamné à être entre le marteau et l'enclume ou bien acceptons un dictateur ou bien cautionnant une dictature sous une forme plus hostile.... 

Quelques réalisations dignes d'une Tunisie à une ère nouvelle


  1. 17 hôtels ferment à Tozeur,
  2. - Le syndicat des forces de l'ordre dénonce le laxisme du Gouvernement et l'irresponsabilité de l'ANC,
  3. - Le CA d'une entreprise publique (INORPI) rejette la nomination de son nouveau DG par le Gouvernement Jebali,
  4. ... - La Tunisie est dégradée par S&P,
  5. - La bourse est en chute libre,
  6. - Plusieurs villes brûlent tous les jours (Le Kef, Jendouba, Ghardimaou, ...)
  7. - Le souk d'El Moncef Bey, lui, a déjà brûlé,
  8. - Les salafistes détruisent un à un et méthodiquement les équipements hôteliers,
  9. - Les magistrats sont révoqués par une simple décision administrative,
  10. - Sfax est en état d'alerte,
  11. - Le Président de la République est en désaccord avec le Gouvernement sur plus d’un point,
  12. - L'opposition, appuyée par l’UGTT promet un samedi de la colère,
  13. - Les réserves en devises fondent comme neige au soleil,
  14. - Les artistes sont tabassés,
  15. - Les journalistes sont agressés et menacés,
  16. - Les habitants s’entre-tuent un peu partout,
  17. - Des radicaux, armés, organisent des camps d'entraînement dans les montagnes,
  18. - La sécurité dans le pays est on ne peut plus fragile (parole de flic!),
  19. - Une élue de l'ANC insulte les représentants de la Société Civile et les blessés de la Révolution,
  20. - Les grèves des médecins, pharmaciens, dentistes et du corps enseignant sont maintenues,
  21. - Nos jeunes partent au Jihad en Syrie,
  22. - La BAD prépare son départ de la Tunisie,
  23. - Hezb Ettahrir obtient son visa ou est en passe de l’obtenir,
  24. - Les conseillers auprès de Présidence fustigent le Gouvernement et certains appellent même à sa démission,
  25. - Et le bouquet: La grève ouverte et illimitée des magistrats...

 

 

 


MAIS SINON TOUT VA TRÈS BIEN!!!!! ne réagissez surtout pas laissez le bateau couler ;)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents