Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mots & maux

Invitation à la réflexion sur des questions profondes


Le magot: le pétrole libyen suscite la convoitise

Publié par Eco-Tunisie sur 2 Septembre 2011, 13:58pm

Catégories : #Divers

301617_274706645873933_213057678705497_1223849_3460452_n.jpg

 

Lors de la conférence des "amis de la Libye" qui a eu lieu le 1er septembre 2011 à Paris, Nicolas Sarkozy a déclaré que l’EU est prête à accompagner la transition démocratique de la libye et que les opérations militaires en Libye prendront fin quand Kadhafi ne menacera plus personne.

 

Et voilà, en vidéo, le résultat: limogeage de Khadafi mais à quel prix


Les soi-sant amis de la Libye sont d’accord pour que tout comme le peuple lybien, les Syriens ont aussi le droit à la démocratie et ils ne sont pas condamnés à être réprimés par un régime qui ne comprend pas que nous sommes dans un autre siècle.

 

Toutefoi, le journal La Libération publie une lettre adressée au Qatar dans laquelle le Conseil national de transition ferait une promesse de grand calibre en guise du soutien de la France...

 

Aider son prochain, ça peut rapporter gros. C’est en tout cas ce qu’affirme une lettre, publiée par Libération, sur un possible accord entre le Conseil national de transition libyen (CNT) et la France. Ce document montrerait «clairement que des engagements chiffrés ont été donnés il y a déjà plusieurs mois», rapporte le quotidien. Ce qui correspondrait à pas moins de 35% des nouveaux contrats pétroliers libyens. Ce document serait daté du 3 avril, c’est-à-dire 17 jours seulement après l’adoption de la résolution de l’Onu…

 

Que dit exactement cette missive? «[…] S’agissant de l’accord sur le pétrole passé avec la France en échange de la reconnaissance de notre Conseil, lors du sommet de Londres, comme représentant légitime de la Libye, nous avons délégué le frère Mahmoud (Shammam, ministre en charge des médias au CNT, ndlr) pour signer cet accord attribuant 35% du total du pétrole brut aux Français en échange du soutien total et permanent à notre Conseil», révèle le journal.

 

Le quai d’Orsay «n’a pas connaissance d’un tel document»

 

Ce document a été adressé au pays qui sert d’intermédiaire depuis le début du conflit entre la France et le CNT: le Qatar. Une copie aurait été également envoyée au secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, ajoute Libération.

 

Une révélation qui vient mettre à mal le beau discours français sur l’engagement pour la protection des droits de l’Homme. «Venir en aide à un peuple en danger de mort […] au nom de la conscience universelle qui ne peut tolérer de tels crimes, déclare Nicolas Sarkozy lors d’un discours à l’Elysée, le 19 mars. Nous le faisons pour protéger la population civile de la folie meurtrière d’un régime qui, en assassinant son propre peuple, a perdu toute légitimité», a-t-on pu entendre le 19 mars.

Contacté par Libération, le Quai d’Orsay a expliqué qu’il n’avait «pas connaissance d’un tel document».

 

Total, de son côté, affirme ne pas avoir non plus connaissance de cette lettre et donc n'avoir jamais discuté de contrats pétroliers avec la Libye, rapporte Reuters.

Complément d'info: voir  Truth Behind American intervention On libya

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents