Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mots & maux

Invitation à la réflexion sur des questions profondes


L'égo & la conscience

Publié par Eco-Tunisie sur 28 Novembre 2012, 07:46am

Catégories : #Divers

x_3d26014f

 

 

 

 

Alan Wilson Watts (6 janvier 1915 -- 16 novembre 1973) est l'un des pères de la contre-culture en Amérique. Philosophe, écrivain, conférencier et expert en religion comparée, il est l'auteur de vingt-cinq livres et de nombreux articles traitant de sujets comme l'identité individuelle, la véritable nature des choses, la conscience et la recherche du bonheur. Dans ses ouvrages, il s'appuie sur la connaissance scientifique et sur l'enseignement des religions et des philosophies d'Orient et d'Occident (bouddhisme Zen, taoïsme, christianisme, hindouisme). Par ailleurs, il était intéressé par les nouvelles tendances apparaissant en Occident à son époque, et se fit l'apôtre d'un certain changement des mentalités quant à la société, la nature, les styles de vie et l'esthétique.

 

 
Un jour, on a demandé au Dalai  Lama:

 "Qu’est ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ? "

 Il a répondu :

 "Les hommes… parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de

l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé …et à penser anxieusement au futur,

ils oublient le présent de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur …

 ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu."

 

Ensemble - c'est la seul solution, alors ouvrez vos coeur et défoncez toutes les barrières de votre conscience afin que celle-ci ne fasse plus que un avec tous le reste. Jamais le monde n'a paru si totalement unifié (par les communications, le commerce, la culture) et aussi sauvagement déchiré (par la guerre, la crise financière, le réchauffement de la planète, la diffusion de pandémies).

Quels que soient nos efforts intellectuels face aux défis d'une mondialisation accélérée, nous ne sommes pas à la hauteur : l'espèce humaine semble incapable de concentrer vraiment ses ressources mentales collectives pour ' penser globalement et agir localement '. Dans son livre, le penseur critique Jeremy Rifkin montre que cette déconnexion entre notre vision pour la planète et notre aptitude à la concrétiser s'explique par l'état actuel de la conscience humaine.

 
L'humanité, soutient Rifkin, se trouve à l'aube de sa plus grande expérience de tous les temps: remodeler sa conscience pour que les humains puissent s'aider mutuellement à vivre et à prospérer dans leur nouvelle société mondiale...


L'émergence de la conscience empathique sera probablement un changement d'avenir aussi gigantesque et profond que lorsque les philosophes des Lumières ont renversé la conscience fondée sur la foi par le canon de la raison.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents