Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mots & maux

Invitation à la réflexion sur des questions profondes


Corrigez-moi si je me trompe

Publié par Eco-Tunisie sur 20 Novembre 2011, 12:54pm

Catégories : #Mes écrits

 

                                                          

Une lecture assez rapide du dernier communiqué du Conseil d’administration de la banque centrale de tunisie reuni le 16 novembre 2011 force est de remarquer qu’on est en situation trés critique:

  • Une situation marquée par la poursuite d’un climat d’attentisme après l’achèvement du processus électoral.
  • Des pressions sur l’activité économique, notamment la lenteur du rythme de la croissance, le ralentissement des exportations, le recul des recettes touristiques et la contraction de l’investissement tant intérieur qu’étranger et la baisse des réserves de change suite aux retombés de la crise de la dette souveraine dans les pays de la zone euro
  • un accroissement du déficit courant qui a atteint 5,7% du PIB à la fin du mois d’octobre de l’année en cours.
  • le niveau des réserves en devises a continué à diminuer pour se situer à 10.551 MDT ou l’équivalent de 114 jours d’importation, à la date du 14 novembre, contre près de 5 mois au terme de l’année écoulée.
  • la persistance des tensions sur les prix d’un certain nombre de produits alimentaires.

Ainsi, le Conseil juge difficile la réalisation, en 2011, d’une croissance positive dans un contexte où la marge d’intervention de la politique monétaire pour appuyer l’activité économique est devenue limitée.

Mes compatriotes tunisiens surtout les facebookers:

Comme vous le voyez, la situation économique passe de pire en pis, la BCT fait le nécessaire pour atténuer les tensions économiques mais vous convenez comme moi que la BCT n'a pas une baguette magique pour rétablir des distorsions structurelles qui sappent toutes initiative de redressement économique. Le staff de la BCT ne peut faire, à lui seul, la pluie et le beau temps et remettre sur pieds une économie au bord du précipice en 10 mois.

Je m'adresse à tous ceux qui se cachent derrière leurs moniteurs, par inadvertance ou le font exprès, et qui sont entrain de tapoter n'importe quoi en ricanant de l’incapacité du gouvernement actuel à résoudre les problèmes de l’emploi et la stabilité des prix.

On sait tous critiquer, râler, se plaindre, dire ce qui ne va pas, ce qui nous manque mais il y a des choses que le Tunisien ne fait pas assez souvent; c’est de proposer des alternatives, apporter un raisonnement constructif autour des thématiques de la politique économique, du chomage, engager un débat démocratique responsable..

Ni la BCT, ni le gouvernement de transition ont bloqué l'économie pendant des mois durant lesquels on a assisté à des sit-in et des grèves de tout genre qui ont des fois poussé à l’extrême jusqu'à paralyser un pays en état d'agonie. On est arrivé à une situation où au lieu de combattre le chômage, on en rajoute encore, c’est inadmissible..

Alors par patriotisme, s'il vous plait laissons les technocrates travailler et aidons les ou bien par notre soutien indéfectible ou bien par un silence responsable.                         Fathi

Comité économique citoyen (Eco-Tunisie) images--4-.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents